Convaincus que les invisibles qui souffrent de pauvreté sociale et culturelle doivent être considérés pour ne pas devenir des orphelins de la République ;

Convaincus que les jeunes “non accrochés” au système sont une richesse non exploitée pour la société.

Bruno Lajara et son collectif d’artistes engagés fondent en 2015, l’association l’ENVOL pour promouvoir la transformation sociale par l’Art.

 

 

AGENDA

Décembre, 2022

NOS ACTUALITES

DEMANDE D'INFORMATION

Décrocheurs de Lune

Temps fort Classe Départ Avignon 2022

On voit toujours les étoiles. C’est ça qui brille, c’est ça qui éblouit. Pourtant la vie, c’est des petits souffles, des petites âmes nés de la poussière d’étoiles. Des fragments minuscules, invisibles, soi-disant sans importance. Et nous sommes ces poussières qui scintillent, fragiles, comme les bougies des rampes. Nous, nous ne mettons pas le feu, nous, on crame rien. Nous, on réchauffe, on éclaire avec ombres et clartés, nos souffles se mélangent, nos vies se tissent aux vôtres, on décroche, on s’accroche et l’univers nous appartient.

Avec Julie Coutelle, David Daigue, Xavier Descarpenterie, Johnny Delerue, Ibrahima Drame, Michel Dupont, Kim Fremy, Arsid Hasanaj, Sofia Hermant, Séverine Lambour, Esther Masclef, Baptiste Parsy, Fleuriane Petit, Mathieu Poletta, Dante Rizzetti, Hélène Risbif, Eric Toursel

Textes Bruno Lajara, Godefroy Segal Mise en scène Godefroy Segal, Nathalie Hanrion, Perrine Fovez Chorégraphie Juliette Morel, Johanna Classe Musique Hugo Guittard, Benjamin Riez, Flavien Riez Régisseur général David  Zgorski

L’espace d’un instant j’ai senti que nous étions vivants ! (2021)

Avec Hugo Barbier, Vince Castelain, Xavier Descarpentrie, Kim Fremy, Alexis Gaillard, Océane Guine, Maxime Goudu, Flavien Neveux-Rassalle, Simon Riverieux, Angèle Watrelos, Laurie Wilfert.

Mise en scène de Perrine Fovez, Textes de Bruno Lajara, Musiques : Flavien et Benjamin Riez, Avec la participation de Julien Candas, Chorégraphies : Johanna Classe, Vidéo de Maxime Midière, Lumières, son et plateau : Stéphane Lefebvre, Yoan Bicherel, Loïc Leclercq, Administration : Gaétan Homerin, Médiation : Margalida Forteza, Stagiaire développement de projets : Hemeline Weslinck

501 Blues (2021)

Il n’y aurait pas eu L’ENVOL s’il n’y avait pas eu 501 BLUES.

20 ans après sa création, Bruno Lajara a décidé de remonter la production de ce spectacle culte, fondateur d’un théâtre documentaire assumé. Une tournée exceptionnelle pour une œuvre unique, parce qu’universelle. La rencontre improbable entre des ouvrières licenciées et un collectif artistique.

Une production, de l’Envol, arts et transformation sociale

Avec le soutien de Culture Commune scène nationale du Bassin Minier du Pas de Calais, de la Drac Hauts de France, du Conseil régional des Hauts de France, du Conseil Départemental du Pas de Calais

Mise en scène et dramaturgie : Bruno Lajara / Texte  : Christophe Martin d’après les textes des Mains Bleues / Jeu : Dominique Boulert, Thérèse Flouquet, Patricia Hugot, Brigitte Nowak et Catherine Routier / Musique : Christophe Demarthe / Chorégraphies : Damiano Foà et Laura Simi / Lumières : Pierre – Yves Toulot / Son : Hervé Herrero/ Vidéo : Vincent Tirmarche / Scénographie : Vincent Amiel, assisté et Régis Mayot / Régie générale : David Zgorski/ Régie Vidéo : Maxime Midière.

Ici-Bas (2017)

Ici-bas est l’histoire d’une rencontre. Celle de Pépé et Mémé, dont le rêve fut autrefois de donner la vie, avec Nawal, petite fille à la recherche de ses parents. Tout les oppose mais dans cette fable les femmes sont porteuses de changement. Entêtées et sensibles, elles vont tenter l’impossible : faire sortir Pépé de son amertume. Deux personnages abîmés par la vie se racontent cette histoire dans un no man’s land. Avec des bouts de rien, ils rêvent, imaginent, jouent et partagent avec nous leur espoir d’une paix retrouvée.

Une Coproduction les chiens de compagnie, l’Escapade d’Henin Beaumont avec le soutien de la Région Hauts de France, du Conseil Départemental du Pas de Calais, de la Fondation Abbé Pierre.

texte : Bruno Lajara / Mise en scène : Céline Dely et Perrine Fovez / Jeu : Céline Dely et Perrine Fovez / Lumières : Olivier Floury / Costumes : Dominique Louis

Je ne vois que la rage de ceux qui n’ont plus rien (2016)

Le 24 avril 2013, 1 138 personnes, en majorité des femmes, sont mortes dans l’effondrement du Rana Plaza, un immeuble de huit étages abritant plusieurs ateliers de confection. Ces ateliers travaillent pour des marques occidentales.

Je ne vois que la rage de ceux qui n’ont plus rien est un triptyque de trois formes distinctes :

 Mains d’œuvres,un monologue sur la vie de femme, en usine de confection Levi’s, Des robes sous mes pieds une fiction théatrale nous mettant face à la vérité de l’industrie du textile mondiale,  et Oporajeo (les invincibles) un documentaire dressant le portrait d’ouvrières du textile. Toutes ces histoires, au final, n’en font qu’une.

Une coproduction :  Vies à Vies, les Tréteaux de France-CDN.

Distribution : conception et mise en scène: Bruno Lajara / Texte : Christophe Martin / Jeu : Cyril Brisse,Céline Dely, Perrine Fovez, Philippe Potier, Charlotte Talpaert et Thérèse Flouquet avec la voix de : Robin Renucci / Lumières : Olivier Floury / Son : Laurent Rodier et Hervé Herrero / Costumes : Dominique Louis assistée de : Sohrab Kashanian / Images et montage : Maxime Midière / Régie : Florence Bourguignon / Création graphique : François Saint Rémy.

Nous sommes le vent debout (2017)

Création collective de Johanna Classe, Céline Dély, Perrine Fovez, Bruno Lajara, Manu Rabita, Olivier Floury, Flavien Riez, Gregory Watin.

Avec Jordan Alphonse, Graziella Arquinet, Corentin Demuynck, Corentin Dessinges, Romain Dufour, Fiona Filliaert, Lucile Lecocq, Clarence Lhopitault, Justine Lhuittre, Emilie Lutin, Julie Salembier, Allan Stortz

Demain la nuit disparaîtra (2017)

Textes de Bruno Lajara, Mise en en scène de Perrine Fovez assistée de Céline Dély, Chorégraphies Johanna Classe assistée de Samuel Deberles, Direction Musicale Flavien Riez, Lumières Joël Legagneur.

avec Hanton Anguile, Kenza Benaouda, Amandine Delabre,, Lea Herbomez, Aurelien Lebriez, Vincent Legrand, Christophe Martin, Baptiste Parsy, Savfka Picard, Noémie Pot, Cecilia Proville.

Mes souvenirs sont les orties qui poussent dans ton jardin (2019)

Avec  : Lea Dautriche, Mathieu Duquesnoy, Justine Gozet, Justine Hayart, Ginah Kalonji, Aline Ovion, Marie Pervez, Gaëlle Petitpré, Julia Sauze, Charlotte Sciezka, Yoan Slos.

Mise en scène : Perrine Fovez assistée de Céline Dely; Texte : Bruno Lajara; Chorégraphie : Johanna Classe; Direction musicale : Flavien Riez; Vidéos : Maxime Midière; Lumières : Olivier Floury; Son : Geoffrey Bailleul; Musiciens : Baptiste Parsy et Benjamin Riez; Administration : Gaëtan Homerin; Graphisme : François Saint Rémy

Le ciel n’a jamais été aussi proche de ton coeur (2019)

Avoir 20 ans, avoir 100 ans. Vivre et puis mourir ou mourir et puis vivre, se confronter au quotidien tout en voulant le fuir, n’est-ce pas notre défi à tous ? Cette année notre spectacle s’est construit au gré de rencontres avec des résidents de l’EHPAD Soleil d’Automne de Saint Laurent-Blangy, près d’Arras. Comment se raconter quand on est à l’aube de sa vie d’adulte ou au crépuscule de celle-ci. Que reste-il après ?Quels combats mener ? Une seule certitude en tous cas, se relever toujours et regarder l’horizon jusqu’à perdre haleine.`

Avec  Océane Dambrine, Jordan Dhenin, Johan Duparcq, Laurie Eekhoutte, Donovan Guerard, Aurelien Grebert, Kida Ivava, Esther Masclef

Une création collective de Johanna Classe, Céline Dely,Sophie Fourdinier, Perrine Fovez, Bruno Lajara, Flavien Riez, Jean-Louis Vandervliet

Le soleil des innocents fait ce qu'il peut !

???

????

Avec le soutien de Culture Commune scène nationale du Bassin Minier du Pas de Calais, de la Drac Hauts de France, du Conseil régional des Hauts de France, du Conseil Départemental du Pas de Calais

Mise en scène et dramaturgie : Bruno Lajara / Texte  : Christophe Martin d’après les textes des Mains Bleues / Jeu : Dominique Boulert, Thérèse Flouquet, Patricia Hugot, Brigitte Nowak et Catherine Routier / Musique : Christophe Demarthe / Chorégraphies : Damiano Foà et Laura Simi / Lumières : Pierre – Yves Toulot / Son : Hervé Herrero/ Vidéo : Vincent Tirmarche / Scénographie : Vincent Amiel, assisté et Régis Mayot / Régie générale : David Zgorski/ Régie Vidéo : Maxime Midière.

Je me suis pris la tête d’une immense caresse et le monde était devant moi (2021)

Des jeunes gens sont face à nous. En sortie de guerre. Celle de tous les jours, avec sa violence, sa misère, sa solitude, son désenchantement. Ils se préparent à reprendre la marche pour avancer. Et on va loin, ensemble, sur place, dans un théâtre. Faut-il nécessairement des pieds pour avancer et gagner le monde ?

Neuf jeunes gens qui se sont emparés des arts, le théâtre, le chant, la danse, la peinture et qui vont dans un élan poétique s’exposer comme le serpent ou le papillon le font quand il s’agit de grandir. Et ne nous y trompons pas. Nous sommes ici dans le geste le plus noble du théâtre. Car en osant être devant, en face, c’est bien nous, chacun d’entre nous qu’ils mettent violemment et sensiblement sur scène.

En partenariat avec l’Envol, la Sauvegarde des Yvelines et la mission locale de Saint-Quentin-en-Yvelines

Avec Aline Bryon, David Daigue, Ibrahima Drame, Maeva Faubert, Clément Florentine, Fleuriane Petit, Mathieu Poletta, Dante Rizzetti et Hélène Rosbif

Une création de la Compagnie In Cauda, Texte Godefroy Ségal, Mise en scène Nathalie Hanrion, Chorégraphie Juliette Morel, Travail musical Valérie Josse

Je suis le semis des lendemains (2020)

Avec Michel Dupont, Elisa Laly, Bryan Pesin, Lucas Labrid, Clément Ethuin, Rafael Maes, Claire Vercruyce, Marion Constant

Textes de Camille Faucherre, Mise en scène de Perrine Fovez assistée par Céline Dély, Direction musicale Flavien Riez, Chorégraphies Johanna Classe, Administration Gaétan Homerin assisté par Margalida Forteza

Décrocheurs de Lune (2017)

Avec Maris-Damienne Alongo, Adeline Dambrine, Julien Didelot, Thomas Duhem, Marine Dupre, Sarah Hachin, Fanny MArchand, Christophe Martin, John Menasanga, Gilbert Okoya, Manu Rogiez, Mareen Rush, Déborah Sanez, Ilona Vanneuville.

Textes de Bruno Lajara, Mise en scène de Perrine Fovez assistée par Céline Dély, Technique assurée par Jean-Louis VanderVliet,

CE SENTIMENT D’INACHEVÉ BRÛLE NOS YEUX HUMIDES (2020)

Juin 2020, dix jeunes qui suivent la Classe départ, un dispositif de remobilisation par l’art reprennent la création de On nique la mort la pièce de théâtre qu’ils répétaient avant le confinement. Ils vont enfin pouvoir affronter la scène pour la première fois de leur vie.

« Ce film est exceptionnel sur le fond et la forme. Fiction, doc, docufiction, on s’en tape de savoir. C’est un film sur la violence de la vie et la découverte de la force de la solidarité »

Corinne Masiero

Un film de Bruno Lajara; images : Sébastien Daguerressar; texte extrait de : “On nique la mort” de Gérald Dumont. 

Avec Corentin Capelle, Andy Carre, Johnny Delerue, Manureva Demol, Morgane Fournier, Loan Hermant, Sofia Hermant, Sabrina Lambour, Guillaume Payen, Romhan Pukika et Johanna Classe, Gerald Dumont, Perrine Fovez, Flavien Riez, Jean Louis Vandervliet.

Montage : Maxime Midière; scripte : Céline Dely; musique : Flavien et Benjamin Riez; son : Samuel Kakon et Xavier Buda; mixage : Laurent Rodier; scénographie : Sophie Fourdinier; régie générale : Jean- Louis Vandervliet assisté de Sébastien Pouilly, Pierre Gagneraud, Flavien Tanchon.
Administration : Gaetan Homerin assisté de Margalida Fortez et d’Amélie Desombre.

501 Blues (2021)

Il n’y aurait pas eu L’ENVOL s’il n’y avait pas eu 501 BLUES.

20 ans après sa création, Bruno Lajara a décidé de remonter la production de ce spectacle culte, fondateur d’un théâtre documentaire assumé. Une tournée exceptionnelle pour une œuvre unique, parce qu’universelle. La rencontre improbable entre des ouvrières licenciées et un collectif artistique.

Une production, de l’Envol, arts et transformation sociale

Avec le soutien de Culture Commune scène nationale du Bassin Minier du Pas de Calais, de la Drac Hauts de France, du Conseil régional des Hauts de France, du Conseil Départemental du Pas de Calais

Mise en scène et dramaturgie : Bruno Lajara / Texte  : Christophe Martin d’après les textes des Mains Bleues / Jeu : Dominique Boulert, Thérèse Flouquet, Patricia Hugot, Brigitte Nowak et Catherine Routier / Musique : Christophe Demarthe / Chorégraphies : Damiano Foà et Laura Simi / Lumières : Pierre – Yves Toulot / Son : Hervé Herrero/ Vidéo : Vincent Tirmarche / Scénographie : Vincent Amiel, assisté et Régis Mayot / Régie générale : David Zgorski/ Régie Vidéo : Maxime Midière.

Paroles de voyageurs

Paroles de voyageurs, ce sont des voix, des corps, des visages, des histoires de la
jeunesse d’aujourd’hui, de cette jeunesse croisée tous les jours mais que nous ne voyons
souvent pas que nous ignorons même parfois. Ces invisibles vivant juste au coin de nos
rues sont sur scène pour que vous les regardiez enfin…

Une production, de l’Envol, arts et transformation sociale

Pour être plus concret, Paroles de Voyageurs est un spectacle à dimension variable. Il s’agit d’une forme « condensée » et « adaptable » des spectacles issus des Classes Départ de l’Envol (www.classedepart.com) .

En fonction des porteurs d’Envol (anciens jeunes de ClasseDépart) disponibles aux dates où le spectacle est demandé, nous recréons à chaque fois une mise en scène ou chacun rejoue la scène qui le concerne le plus directement dans le spectacle de sa Classe Départ.

Le spectacle est volontairement léger techniquement et la durée du spectacle peut être de 45 à 75 minutes, pour permettre un échange avec la salle.

501 Blues (2021)

Il n’y aurait pas eu L’ENVOL s’il n’y avait pas eu 501 BLUES.

20 ans après sa création, Bruno Lajara a décidé de remonter la production de ce spectacle culte, fondateur d’un théâtre documentaire assumé. Une tournée exceptionnelle pour une œuvre unique, parce qu’universelle. La rencontre improbable entre des ouvrières licenciées et un collectif artistique.

Une production, de l’Envol, arts et transformation sociale

Avec le soutien de Culture Commune scène nationale du Bassin Minier du Pas de Calais, de la Drac Hauts de France, du Conseil régional des Hauts de France, du Conseil Départemental du Pas de Calais

Mise en scène et dramaturgie : Bruno Lajara / Texte  : Christophe Martin d’après les textes des Mains Bleues / Jeu : Dominique Boulert, Thérèse Flouquet, Patricia Hugot, Brigitte Nowak et Catherine Routier / Musique : Christophe Demarthe / Chorégraphies : Damiano Foà et Laura Simi / Lumières : Pierre – Yves Toulot / Son : Hervé Herrero/ Vidéo : Vincent Tirmarche / Scénographie : Vincent Amiel, assisté et Régis Mayot / Régie générale : David Zgorski/ Régie Vidéo : Maxime Midière.

X